Sommes nous des victimes de la révolution agricole du néolithique ?

C’est en tout cas en partie la thèse de Jean-Paul Démoule. Il est vrai que la maîtrise de l’agriculture par l’homme sédentarisé au néolithique va lui permettre de s’affranchir en partie des aléas climatiques et naturels et de mieux se nourrir. Ce faisant, il va organiser une prédation sur son environnement dont l’impact ne sera pas négligeable dès les débuts du néolithique. La civilisation du … Continuer de lire Sommes nous des victimes de la révolution agricole du néolithique ?