Les forêts européennes malades du réchauffement climatique

Depuis les années 70, on sait que les forêts de l’hémisphère nord sont affectées par les pluies acides, d’origine anthropique. Désormais, on sait que le réchauffement climatique, avec des étés de plus en plus chauds et secs, affectent également les forêts qui se fragilisent. Les épicéas sont les victimes du terrible coléoptère scolyte, qui décime les forêts du grand-Est. A ce jour, la seule lutte techniquement réalisable et écologiquement acceptable, consiste à détruire à au moins 80% des arbres malades suffisamment tôt pour bloquer la propagation du ravageur. Les techniques modernes d’imagerie satellite et de photographies aériennes sont ici d’un intérêt majeur car elles permettent d’identifier rapidement les arbres malades…en attendant des traitements curatifs ou préventifs écologiques et efficaces.

https://www.onf.fr/onf/+/2e0::epidemie-de-scolytes-les-forestiers-de-lonf-sur-le-front.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s